lundi 31 juillet 2017

Sélection | Trois romans à glisser dans nos valises



Je vous reviens, aujourd'hui, avec une petite sélection de livres. J'ai décidé de vous présenter trois bouquins, que j'ai lus il y a un certain temps, et que j'ai beaucoup apprécié. Trois univers bien distincts, trois styles d'écriture différents et trois histoires accrocheuses, à leur manière. Leur point commun? Je les ai tous dévorés durant l'été. Je vous laisse les découvrir, en espérant que ceux-ci vous plairont autant qu'à moi. 


Résumé: Iris et Joséphine sont deux sœurs que tout oppose. La première, belle, riche et élégante, mène une vie de parisienne frivole. La seconde, plus effacée, est une intellectuelle spécialiste de l'histoire des femmes au XIIe siècle. Un soir, lors d'un dîner mondain, Iris se vante d'écrire un roman. Prise dans son mensonge, elle persuade sa sœur, abandonnée par son mari et couverte de dettes, d'écrire ce livre à sa place. Iris le signera, mais l'argent des droits d'auteur reviendra à Joséphine. À sa sortie, le roman est encensé par la critique puis connaît un succès public prodigieux. La vie de ces deux femmes s'en trouve alors radicalement transformée.

C'est un des premiers livres que j'ai vraiment apprécié. Je l'ai dévoré en un rien de temps, ainsi que ses deux autres tomes d'ailleurs. Ce bouquin ne raconte peut-être pas une histoire extraordinaire, mais il parle de la vie, de famille, d'amitié, de rires, de larmes... Des personnages bien pensés, certains adorables, d'autres plus détestables. Un récit cohérent et bien écrit. Ce roman, assez 'léger', est idéal pour une lecture sur la plage ou simplement pour se détendre. 


Résumé: À New York, au printemps 2008, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente. Il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui. Son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé. Il se retrouve accusé d'avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. Convaincu de l'innocence d'Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements. L'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d'écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

J'ai accroché dès les premières pages. Ce livre est, pour moi, une merveille. Personnages attachants, intrigue tenue du début à la fin. J'adore la façon dont est organisé ce bouquin: chapitres dans l'ordre décroissant, flash-back constants... L'écriture magnifique de Joël Dicker nous plonge tout droit au cœur de l’histoire en nous faisant croire, à certains moments, qu'elle est inspirée de sa propre vie. Ce roman est très rapidement devenu mon préféré. Si je dois émettre un petit bémol (rien n'est parfait), ce serait au niveau de l'histoire d'amour en Harry et Nola que je trouve légèrement trop niaise. 


Résumé: Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible. Meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Je pense que les romans policier-thriller et moi sommes faits pour nous entendre ! De nouveau, j'ai très rapidement accroché au roman. Je trouve l'histoire d'amour du roman beaucoup plus réaliste que celle d'Harry Quebert, avec des hauts et des bas. Un 'Nick' assez perdu mais attendrissant, une 'Amy' froide mais tellement attachante. Un livre écrit, en alternance, du point de vue du mari (à partir du jour où sa femme a disparu) mais retraçant également l'histoire de la disparue. Le suspens bien tenu jusqu'au dénouement final. J'ai également vu le film - Gone Girl - mais j'ai une légère préférence pour le livre.

Résumés par Babelio



2 commentaires:

  1. J'avais adoré lire "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" et "Les apparences", par contre, je n'ai pas du tout accroché avec le Pancol.
    Mon livre favori est "Wild" de Cheryl Strayed, une lecture que j'ai trouvé très enrichissante :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour le résumé de ces trois livres. :) C'est le deuxième qui me tente le plus, je crois avoir déjà lu un livre de cet auteur, ou bien il se pourrait que ma mère ait quelques-uns de ces romans. En tous les cas l'histoire a l'air prenante, bien écrite et rien que par le résumé j'ai eu l'impression d'être au plus près des personnages. :)

    https://beautymakemyhappiness.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer